Sélectionner une page

L’haltérophilie un sport de niche proposé par Betwinner

Ou télécharger l’app Betwinner

 

 

Comment parier sur l’haltérophilie ?

Le sport n’est pas un choix évident pour investir quelques dollars mais, comme dans tous les paris betwinner, si vous faites vos recherches sur les concurrents vous pouvez minimiser les chances de placer un pari perdant.

Il y aura de nombreux favoris en haltérophilie avec des petites cotes, mais peu seront plus petits que Lasha Talakhadze du pays de Géorgie dans les +105 kg hommes. Si vous voulez éviter de parier sur le grand favori, alors orientez-vous vers un pari populaire qu’est le top 3  où vous pariez sur un athlète qui terminera au moins avec une médaille de bronze : c’est très intéressant de regarder un pari parmi le top3 sur les haltérophiles japonais par exemple qui performeront probablement au-dessus de leur niveau attendu devant un public local.

Où parier sur l’haltérophilie en ligne a Caméroun ?

Sarah Robles est le meilleur pari pour une médaille en haltérophilie, vous pouvez comparer les cotes mais betwinner est le site de référence dans ce type de compétition. Gardez également un œil sur les offres que les sites proposent aux nouveaux joueurs et aux plus anciens. Pour les actualités olympiques, consultez des sites comme teamusa. La compétition en direct est disponible sur la chaîne olympique et NBC ou streaming gratuit.

Haltérophilie aux Jeux Olympiques

Pour beaucoup, l’image d’un athlète soulevant une barre de métal lestée au-dessus de sa tête peut sembler archaïque contrairement au tennis par exemple qui est considéré comme un sport de gentlemens, mais l’haltérophilie reste une partie intégrante du programme olympique. L’haltérophilie elle-même est aussi vieille que la civilisation, des preuves d’humains testant leur force les uns contre les autres ont été trouvées dans l’Égypte ancienne, la Grèce et la Chine.

Il y a eu un « test de force » en plein air lors des premiers Jeux olympiques modernes en 1896, mais le premier événement d’haltérophilie à part entière a eu lieu à Anvers en 1920 avec une gamme de disciplines à une et deux mains.

Il n’y avait pas de place pour l’haltérophilie féminine jusqu’aux jeux de Sydney 2000 avec l’athlète américaine Tara Nott remportant la première médaille d’or dans la division poids mouche. Nott, née au Texas et élevée au Kansas, a d’abord reçu l’argent, mais seulement après que la gagnante, Izabela Dragneva de Bulgarie, ai été déchue de son titre pour dopage, Nott a alors reçu la médaille d’or.

Les hommes américains ont eu du mal à avoir un impact en haltérophilie lors des récents Jeux olympiques où les athlètes chinois ont dominé, mais Sarah Robles a de grands espoirs dans la division des poids super-lourds après avoir remporté le bronze à Rio en 2016, la première médaille d’haltérophilie américaine depuis 2000.

 

inscrivez vous sur Betwinner

Ne perdez plus de temps, inscrivez-vous ou téléchargez l’application et commencez à gagner dès aujourd’hui